Quelques conseils et astuces permettent de bien choisir un prêt hypothécaire, pour que celui-ci convienne à la fois aux besoins de l’emprunteur et à ses capacités de remboursement.

La mise de fonds

Lors de l’achat d’une propriété, l’emprunteur doit au moins verser un montant de 5 %. Quand la mise de fonds est inférieure à 20 %, une assurance de prêt hypothécaire doit s’ajouter à la somme empruntée. Grâce à la simulation de crédit, l’emprunteur serait tenté d’économiser sur la prime d’assurance et les intérêts qui y sont rattachés. Il ne faut pas oublier de garder des liquidités. Celles-ci seront utiles pour payer les frais relatifs à l’achat d’une propriété comme la taxe de bienvenue, les frais de notaire et autres.

Le calendrier d’amortissement

Même si l’emprunteur a pu répondre correctement à la question : à quel pret immobilier puis je prétendre et qu’il a la capacité de rembourser son hypothèque rapidement, l’emprunter est toujours recommandé de choisir pour une période d’amortissement plus longue. Cela permet de se parer aux imprévus financiers. Egalement, les banques et les organismes prêteurs autorisent les paiements accélérés. Les conditions de tels paiements varient d’une institution financière à l’autre, si elles peuvent parfois aller jusqu’à 25 % du capital initial chaque année.

L’hypothèque

En termes de credit complementaire immobilier, pour l’emprunteur qui envisage d’acheter une nouvelle propriété d’ici quelques années, il pourrait choisir pour une hypothèque à court terme. Il est également recommandé de s’orienter vers les banques virtuelles, qui seraient, largement plus flexibles que les traditionnelles.

Le taux fixe ou variable

Le futur propriétaire est conseillé de considérer le taux fixe. Cependant, pour avoir les meilleures conditions, en termes de taux d’intérêt et de pénalités, il ne faut pas hésiter à se prêter au jeu de la négociation. Avant de choisir un prêt hypothécaire en Belgique, la comparaison des offres existantes est de mise.

La comparaison des termes présentés

Bien choisir son prêt hypothécaire passe par le fait de passer au crible les différentes conditions du contrat de prêt hypothécaires. Ce sont, entre autres, le montant des versements hypothécaires, les taux d’intérêt et la fréquence choisie pour effectuer les paiements. Aussi, un prêt à court terme est conseillé lorsque les taux d’intérêt sont élevés. De cette manière, l’emprunteur peut alors renégocier l’hypothèque à un meilleur taux plus rapidement, voire revendre son habitation à courte échéance sans pénalité. Pour la majorité des consommateurs, un terme hypothécaire de 5 ans, à taux fixe, est une option intéressante. En effet, ses taux d’intérêt sont très bas. Bref, plusieurs sont les critères à prendre en compte avant de trancher pour un prêt hypothécaire précis.

Catégories :