Un bien immobilier telle qu’une maison est fait pour durer plusieurs décennies, surtout si sa
construction est assez solide. Parfois, lorsque la fondation n’a pas été réalisée dans de bonnes
conditions en respectant les normes de qualité, les problèmes surgissent plus tard. Il est de ce fait
prudent pour l’investisseur de connaitre tous les points importants sur la construction d’une maison. Du
choix du terrain aux démarches administratives, cet article décrit tout ce qu’il faut savoir avant de
construire une maison.

Le choix du terrain

Il y a plusieurs points à connaitre sur le choix du terrain, le plus opportun est de vous faire aider par des
professionnels en matière de qualité de sol, de réseau d’énergie, etc. En outre, il faudra vérifier la
composition du sol, l’exposition au soleil, le raccord en eau, en gaz et en électricité ou encore l’accessibilité
du terrain. Si éventuellement, il s’agit d’une parcelle exempte de ces réseaux, il faudra aussi vous
préparer aux frais de viabilisation du terrain. Pensez également à l’emplacement du terrain, si vous
préférez les endroits retirés ou à proximité des services et commerces.

L’élaboration du plan

C’est une étape à ne pas négliger. Le plan est en effet la ligne directrice qui définira les travaux à réaliser
et servira de repères à chaque stade de la construction. Ne lésinez pas sur l’intervention d’un architecte
pour vous éclairer au-delà d’un simple croquis. En plus de dessiner le plan, il pourra mettre en œuvre sa
réalisation et diriger la main d’œuvre. Dans le meilleur des cas, vous pouvez aussi recourir à une
entreprise de construction qui vous assurera la qualité des travaux moyennant un CCMI ou Contrat de
Construction de Maison Individuelle.

Les démarches administratives

Les travaux ne commencent jamais sans avoir obtenu un permis de construire. Le maître d’œuvre
s’assurera que cette démarche a été faite en vous demandant le document relatif à ce sujet. Cette
démarche est en fait obligatoire depuis le 1er mars 2012 même sur une mini-parcelle de 40 mètres carré.
Par ailleurs, la souscription d’assurance est aussi obligatoire pour l’entreprise ou le maître d’ouvrage qui
exerce dans la construction. Elle couvre en outre la garantie décennale et le dommage ouvrage en cas
de malfaçons.

Catégories :